Psy quoi ???

Il est parfois difficile de s'y retrouver entre tous ces "psyquelque chose". Faisons un peu le point:

 

Les psychiatres: Ce sont des médecins qui ont effectué une spécialisation en psychiatrie. Il sont habilités à évaluer la santé mentale des patients et poser un diagnostic. Ils jugent de la pertinence de mettre un traitement médicamenteux et/ou thérapeutique en place. Il est le seul "psy" à pouvoir prescrire des médicaments, du fait de son statut de médecin.

 

 

Les psychologues: Ce sont des professionnels qui ont suivi une formation universitaire de cinq années. Ils sont les seuls à être formés à l'utilisation des tests d'intelligence et de personnalité.

La formation des psychologues est principalement orientée sur la compréhension du comportement humain.

Les orientations des psychologues sont multiples, les connaître devrait vous permettre de vous orienter vers un professionnel qui peut vous convenir. Il est important de noter que ce n'est pas l'orientation du psychologue qui est primordiale mais bien la relation qui est établie entre lui et le patient, le lien de confiance qui les unit. Ce lien est indispensable pour effectuer un travail.

 

Assurez-vous que le psychologue que vous consultez possède bien un numéro ADELI, ce qui garantit la validité de son diplôme.

 

Cliquez sur le bouton pour accéder au code de déontologie des psychologues:

 

 

 

 

 

 

Les psychothérapeutes: Ils sont spécialisés dans l'aide à autrui en adoptant une thérapie ciblée (thérapie comportementale, psychanalyse...) ou en en utilisant plusieurs dans le cadre de l'approche muliréférentielle.

Jusqu'à très récemment, le titre de psychothérapeute n'était pas protégé, ainsi, il était possible de s'auto-proclamer psychothérapeute sans être évalué par qui que ce soit. 

Aujourd'hui le titre de psychothérapeute est accordé de manière automatique aux personnes qui obtiennent le diplôme de psychologue. La plupart du temps, les psychothérapeutes ont effectué un travail personnel afin de mieux se connaître et de faire reculer leurs angoisses. Cela doit leur permettre d'être efficace dans la relation avec le patient.